Une comédie trépidante

Publié le par Denis FLUHR

Une comédie trépidante

La nouvelle pièce de théâtre des Schiraberzler a beaucoup fait rire les spectateurs présents samedi soir au foyer rural de Soppe-le-Haut. Cette excellente comédie sera encore jouée à quatre reprises.

Comme chaque année, la soirée débute par quelques bonnes blagues en alsacien racontée par Jean-Claude Wetzel, qui file ensuite sur scène pour occuper le rôle principal de la pièce "Jetz kummt’s nét güet" (Les ennuis s’annoncent).

Au lever du rideau, le public découvre un trio d’amis attablés devant le restaurant « A la Couronne ». Cet établissement semble passablement délabré, à en juger par l’état de sa façade et les sacs-poubelles et bouteilles qui traînent devant. Il faut dire que le tenancier, Seppi Stadler, se préoccupe surtout de jouer aux cartes et boire l’apéritif avec ses voisins le boulanger (joué par Pierre Schneider) et le boucher (Pierrot Blény).

Les trois compères sont soudainement perturbés dans leurs occupations par l’arrivée d’une inspectrice des services sanitaires (Martine Willmé, très à l’aise pour sa première apparition sur les planches) qui s’est mis en tête de contrôler le restaurant.

Le patron de l’établissement parvient à se débarrasser d’elle momentanément, mais sent bien que son commerce pourrait être menacé de fermeture. Il s’empresse de recruter deux jeunes filles pour remettre de l’ordre dans son restaurant, mais celles-ci vont bien vite outrepasser leur mission et provoquer quelques remous dans le voisinage.

La pièce est menée tambour battant par les neuf acteurs qui provoquent dans la salle d’incessants éclats de rire. Le succès est d’ores et déjà au rendez-vous.

Au foyer rural du Soultzbach, les 11, 12 et 19 mars à 20 h 30, et le 20 mars à 15 h. Réservations auprès de Gaby Lévêque (03 89 82 58 26 ou 06 74 02 05 53 et sur schiraberzler68@orange.fr

Publié dans Soppe-le-Haut

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article