Im Himmel sei dank

Publié le par Denis FLUHR

Les amateurs de théâtre dialectal ont rendez-vous au foyer rural de Soppe-le-Haut à compter du 11 mars pour assister à l’une des cinq représentations de la nouvelle pièce comique montée par les Schiraberzler.

L’équipe des acteurs de Soppe/Guewenheim a choisi cette année une comédie en trois actes de l’auteur allemand Bernd Gombold intitulée Im Himmel sei dank ( Grâce au ciel ).

Afin de financer les travaux de rénovation de son église, le curé Alphonse Teufel a des méthodes un peu particulières : jeux de cartes, vente de schnaps, location de chambres du presbytère, rien ne l’arrête ! Sa bonne et le sacristain le soutiennent d’ailleurs avec plus ou moins d’enthousiasme dans son entreprise.

Alors que des nouveaux locataires se présentent et que la présidente du conseil de fabrique veut faire entrer sa nièce au couvent, un chanoine dépêché par l’évêché vient faire une tournée d’inspection, suivi du fiancé de la future novice…

Tout ce remue-ménage entraîne un défilé de scènes hilarantes, de surprises et de gags, pour le plus grand bonheur et le délassement du public.

La pièce est menée tambour battant par l’infatigable Gaby Lévêque, dans le rôle du curé, entouré de Marilou Kien (sa bonne), Pierre Schneider (le sacristain), Chantal Wetzel (l’épouse de ce dernier), Martine Willmé (la présidente du conseil de fabrique), Michelle Egly (sa nièce), Jean-Claude Wetzel (le petit ami), Pierrot Blény (le chanoine), Anne Fritz (la prof de fitness), Yolande et Patrick Egender (les locataires). Quant au rôle du souffleur, il sera tenu cette année par Anne Sitter. La joyeuse troupe se réjouit d’ores et déjà d’accueillir ses fidèles spectateurs pour cette nouvelle saison de théâtre alsacien.

À la salle des fêtes de Soppe-le-Haut, les 11, 17, 18 et 25 mars à 20 h 30, le 26 mars à 15 h. Entrée 9 €, buvette, tombola. Réservations : 03 89 82 58 26 ou 06 74 02 05 53 ou par mail : schiraberzler68@orange.fr

Publié dans Soppe-le-Haut

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article