Les souvenirs d’Armand Bossart

Publié le par Denis FLUHR

L’ancien cordonnier d’Oberbruck, qui avait créé un musée de la chaussure dans ce village, est décédé en janvier 2014, laissant derrière lui le manuscrit de ses souvenirs rédigé avec l’aide de Xavier Bourgeois. Cette œuvre vient d’être publiée grâce à la commune.

Intitulé De Wittelsheim à Oberbruck, la jeunesse mouvementée de Manni le cordonnier , ce livre de 150 pages a été préfacé par Joseph Scheubel, vice-président de la Société d’histoire de la vallée de Masevaux, également décédé entre-temps.

Né à Saint-Maurice-sur-Moselle en 1927, Armand Bossart a passé son enfance dans le Bassin Potassique, tout en se rendant régulièrement dans la vallée de la Doller, sa mère étant originaire de Sewen. En 1949, il s’est installé à Oberbruck avec son épouse Marguerite, native de ce village, afin d’y ouvrir un atelier de cordonnier.

Dans sa commune d’adoption, le surnommé Manni s’est très vite intégré, grâce à son caractère jovial. Conseiller municipal à deux reprises, il a aussi été le président fondateur de l’association des commerçants et artisans de la haute vallée de la Doller.

Dans son livre, Armand Bossart évoque surtout ses souvenirs de jeunesse, avec des épisodes de vie à Wittelsheim, confronté à la sévérité d’un père décédé prématurément. Il décrit également la vie quotidienne d’antan, avec d’intéressants détails sur le travail dans les fermes de montagne, notamment à Sewen.

Il raconte aussi l’arrivée des Allemands en 1940 et l’Occupation, puis son mariage et l’installation de sa petite famille à Oberbruck.

Ce livre n’aurait probablement jamais vu le jour si la municipalité d’Oberbruck n’avait pas décidé de le mener à terme. Il a été présenté officiellement le 19 novembre, en même temps que le dernier bulletin de la Société d’histoire de la vallée de Masevaux.

L’ouvrage est vendu au prix de 10 €, dans les commerces d’Oberbruck (Proxi, boulangerie, boucherie, salon de coiffure), à l’agence postale communale et à la mairie. On le trouve également à l’Office du Tourisme de Masevaux, à la Maison de la Presse, chez Espace Buro, ainsi que chez Patrick coiffure à Sentheim et au tabac-presse de Burnhaupt-le-Bas.

Publié dans Oberbruck

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article