Patrimoine Doller : le 26e du nom

Publié le par Denis FLUHR

C’est au foyer communal d’Oberbruck que le 26e bulletin de la Société d’histoire de la vallée de Masevaux a été présenté au public. Il offre près de 200 pages de découvertes inédites aux amoureux du patrimoine local.

Dans son éditorial, le président Jean-Marie Ehret énumère les nombreux sujets traités cette année par les différents auteurs de l’ouvrage.

Laurent Fluhr conduit les lecteurs sur les traces du hameau disparu d’Ennwiller, situé à proximité des villages de Guewenheim, d’Aspach-le-Bas et de Burnhaupt-le-Haut.

Jean-François Reitzer retrace la biographie de Jean-Baptiste Silbermann, natif de Burnhaupt-le-Bas, colonel de l’armée napoléonienne.

L’histoire économique de la vallée de la Doller est largement prise en compte dans ce numéro avec deux articles consacrés à la famille des industriels Zeller, l’un rédigé par Bertrand Risacher et l’autre par Christophe Weinzaepflen.

Une autre contribution met en lumière, grâce à Pierrot Rosenblieh, l’entreprise Koehler-Bosshardt, qui allie tradition et modernité dans son usine de Kirchberg.

André Deyber revient pour sa part sur la reconstruction de l’église de Soppe-le-Bas sous la Monarchie de Juillet.

Autre monument évoqué, plus récent puisqu’érigé en 1898, la grotte de Lourdes de Guewenheim, dont la genèse est relatée par Daniel Willmé.

Antoine Ehret relate quant à lui l’édification du Cercle catholique de Masevaux, dont nous fêtons cette année le 90e anniversaire.

Pour sa part, Jean-Marie Ehret aborde l’histoire de la communauté protestante de la vallée à travers la chronique de son école, située à Masevaux et aujourd’hui disparue.

La Seconde Guerre mondiale fait l’objet de trois articles. Pierre Ackermann fait part de ses mémoires d’incorporé de force, dont il reste l’un des derniers témoins. Le libérateur Henry Lelong, du 8e Régiment de Tirailleurs Marocains, est mis à l’honneur par Antoine Ehret tandis que Marc Limacher, également auteur de l’éphéméride, a recueilli avec soin les souvenirs du temps de l’Occupation de sa tante.

Guy Jordy pour sa part invite à la découverte d’un pan de l’histoire de Sentheim, avec le bâtiment de l’ancien corps de garde, devenu l’actuelle Maison de la géologie.

Daniel Willmé poursuit ses recherches sur les enseignes disparues de Masevaux, avec un article sur le magasin de confection Lévy.

Au détour des pages, le lecteur apprendra avec surprise et grâce à Antoine Ehret la survenue d’une aurore boréale à Masevaux le 25 janvier 1938. Enfin, il ne manquera pas de se replonger dans l’ambiance des colos d’antan en lisant les souvenirs de Joseph Schaguené, l’un des piliers de l’ancienne colonie de vacances de Dolleren.

Patrimoine Doller n° 26 est en vente au prix de 15 € à l’Office de tourisme, chez Espace Buro et à la Maison de la resse de Masevaux, ainsi qu’au tabac-presse de Burnhaupt-le-Haut.

Publié dans Oberbruck

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article