En gare de guerre

Publié le par Denis FLUHR

En gare de guerre

Depuis jeudi, l’association Alsace 45 s’est installée aux abords de la gare de Sentheim pour une superbe reconstitution d’un camp de la 1re -Armée-Française.

La trentaine de bénévoles de l’association belfortaine a choisi de baptiser ce camp du nom du lieutenant René Hodin, qui fut chef de peloton au sein du 6e régiment de chasseurs d’Afrique. Il participa activement à la libération du vallon du Soultzbach en novembre 1944 et trouva la mort à bord de son char dans une contre-attaque allemande à proximité de Bourbach-le-Bas.

À Sentheim, les visiteurs sont plongés dans le quotidien des soldats français de l’époque dans les moments de repos, reconstitués avec force détails. Le bâtiment de la gare accueille le poste de commandement, où les officiers discutent du déroulement des opérations à venir. Une salle de presse a également été aménagée, où s’activent trois correspondants de la presse étrangère, en tenue militaire, venus s’enquérir de l’évolution de la situation pour en informer leurs lecteurs.

À l’extérieur, une vingtaine d’engins en tout genre (jeeps, camions, voitures, ambulances, et même un superbe half-track) s’offrent à la curiosité du public.

Tous les éléments d’un campement militaire sont représentés et visitables : l’atelier mécanique avec son stock de carburant, l’armurerie, le foyer du soldat, les tentes, la douche rudimentaire, le poste de secours avec la pharmacie, etc.

Sur le camp, le médecin-capitaine Thomas Braghini (vice-président d’Alsace 45) et ses camarades en uniformes ont à cœur de faire participer les visiteurs au maximum en leur donnant toutes les explications souhaitées.

L’entrée au camp est libre. Ceux qui le souhaitent peuvent s’y rendre par le train, en empruntant la ligne du Train Thur-Doller Alsace au départ de Cernay Saint-André, à 10 h 30 et 15 h ce dimanche.

Billets en vente au guichet 20 minutes avant le départ du train et en ligne via un site sécurisé : tickets.train-doller.net.

Publié dans Sentheim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article