Du local au menu

Publié le par Denis FLUHR

Du local au menu

L’équipe de la cuisine du collège de Burnhaupt-le-Haut a participé récemment à l’opération « Manger local c’est génial », permettant ainsi aux élèves de savourer un menu entièrement composé de produits régionaux.

Initiée depuis quelques années par le conseil départemental, l’opération « Manger local c’est génial » est proposée plusieurs fois par an aux cantines scolaires du Haut-Rhin afin de valoriser les circuits courts d’approvisionnement alimentaire.

Le jeudi 2 juin, près de la moitié des collèges du département ont pris part à cette démarche volontariste de soutien aux producteurs du Sud-Alsace.

Au collège Nathan-Katz, le chef de cuisine Patrick Delacôte a concocté un menu particulièrement alléchant.

En entrée figuraient notamment une étonnante salade de fraises d’Alsace au basilic, ainsi qu’une salade de radis. Les fruits et légumes du jour venaient du maraîcher bio Jean-Paul Fuchs d’Illhaeusern et des Halles de Cernay. Le plat principal était constitué d’une blanquette de veau à l’ancienne agrémentée de nouilles d’Alsace et d’un duo de carottes. La viande était issue de l’élevage du GAEC Biechlin de Muespach. Plusieurs fromages étaient ensuite proposés, en provenance de la ferme Schoeffel de Fellering : bargkass, randonneur, munster et tome de montagne.

Le pain avait été confectionné par la boulangerie de Burnhaupt-le-Haut. Divers desserts à base de produits locaux ont apporté la touche finale à ce menu dont les élèves se sont particulièrement régalés.

La cantine du collège Nathan-Katz sert chaque jour quelque 480 repas aux élèves et adultes de l’établissement. La qualité des plats proposés est largement reconnue et appréciée, grâce à la maîtrise technique et culinaire du chef de cuisine et de ses collaborateurs. L’équipe cherche constamment à évoluer et proposer de nouvelles recettes, sans pour autant négliger les bons petits plats traditionnels alsaciens.

Publié dans Burnhaupt-le-Haut

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article